Podcast - Le Sexe et le Genre: Peut-on aller au-delà du masculin ou du féminin dans la neuro-imagerie?

Avez-vous déjà réfléchi au comment et pourquoi devrait-on penser au sexe ET au genre lorsqu’on mène une recherche? Joignez-vous aujourd’hui au Rachel Buckley, Jason Flatt et moi lors de notre questionnement sur ce sujet dans le domaine de la neuro-imagerie. Nous discutons des thèmes allant de la façon de définir le sexe à la discussion de résultat intéressant. Cette conversation dénote l’importance de la poursuivre et d’inclure des individus à travers plusieurs domaines académiques et non académiques pour obtenir une vision holistique du sexe et du genre.

Rencontrez les mentors du premier programme de mentorat du RBIQ avec des étudiants de cégep!

[Cet article est en anglais] Last summer, QBIN launched the first trial of a new program designed to engage CEGEP students in bio-imaging research and help graduate students and postdocs gain valuable mentorship experience. Three PhD students from the Integrated Program in Neuroscience at McGill University were paired with two CEGEP students from Dawson College to complete a 10-week research internship. The pilot was a great success and we plan to expand the program to include more mentors and interns from across the province in summers to come! Read on to learn more about the program from the perspective of our first three QBIN mentors, Aurelie Bussy, Stephanie Tullo, and Isabelle Arseneau-Bruneau!

Le lien entre la perte auditive et le déclin cognitif

Au Canada, 38% des adultes âgés de 20 à 79 ans souffrent d'une perte auditive, et beaucoup ne reçoivent jamais de traitement. De plus, les scientifiques ont découvert que la perte auditive précède souvent de 5 à 10 ans les diagnostics de démence liée à l'âge, suggérant que la difficulté à entendre pourrait contribuer au déclin cognitif - un lien intéressant qui est soutenu par des études d'imagerie montrant des changements fonctionnels et anatomiques dans le cerveau des personnes âgées.

Le sommeil et la mémoire : une histoire à retenir!

[Cet article est en anglais] It is the end of the semester again and your exams are fast approaching. Your new year’s resolution was to go from expert in procrastination to expert in time management, and yet here you are again, trying to learn three and a half months of school material in one week. Like always, you have convinced yourself that in one week, you will be able to learn, understand, and memorise all the facts and theories you need to know to pass your exams. At first, cramming doesn’t sound so bad, but as the sleepless nights turn to exhausting days, you notice it becomes harder and harder. You find yourself reading the same sentence over and over as if it’s written in a foreign language. Your flash cards and clever mnemonic devices aren’t helping as much as they did yesterday. Panic starts to set in as you realise that this is taking more time than you have left, and you wonder: “why is my memory failing me now?!”. Well, it’s likely that those sleepless nights could be taking a toll on your brain because of the interesting relationship between sleep and memory.

De mentoré à mentor : une conversation avec deux lauréats du RBIQ, Louis Collins et Hassan Rivaz

Au cours de la Journée scientifique 2022 du RBIQ à Sherbrooke, le 2 juin, trois conférences exceptionnelles ont été présentées par le professeur Louis Collins, conférencier William-Feindel, et les deux récipiendaires du prix de Étoile montante en bio-imagerie au Québec 2022, les professeurs Sylvia Villeneuve et Hassan Rivaz. Afin d’en apprendre davantage sur leur cheminement professionnel, leurs recherches et leurs intérêts, l’équipe du blogue du RBIQ a mené des entrevues avec chacun.e des lauréat.e.s. [Cet article est en anglais]

Entrevues avec les récipiendaires des bourses du RBIQ 2021-22

Chaque année, le RBIQ annonce le concours de bourses de recrutement aux étudiants à la maîtrise et au doctorat dans le domaine de la bio-imagerie. Ces bourses visent à promouvoir la recherche effectuée par les étudiants et postdoc au sein du réseau. Ces jours-ci, nous recevons les candidatures pour les bourses de l’année 2022-23. Nous profitons de ce moment pour vous présenter à trois des récipiendaires des bourses de l’année dernière (2021-22), qui ont bien mérité cette reconnaissance. On espère que ces petites entrevues rapprochent nos membres de nos futurs brillants chercheurs!

« Best Buddies » dans la recherche et au-delà : comment la science collaborative facilite les progrès dans la recherche en bio-imagerie de l’autisme

[Cet article est en anglais] How many times have you asked yourself whether your research has a broader impact on society? Why is it so hard to quantify the impact of our scientific endeavors? I recently sat down with a few prominent neuroscientists who are members of both QBIN and the Transforming Autism Care Consortium (TACC) network. I wanted to get a sense of the state of the art in autism bio-imaging research and what the motivating factors and benefits are behind collaborative science and inter-network initiatives in Quebec.

Lumière sur une étoile montante : une conversation avec Sylvia Villeneuve

Exceptionnellement cette année, le RBIQ décernera le prix Étoile montante en bio-imagerie au Québec à deux professeurs, Sylvia Villeneuve et Hassan Rivaz. Ils présenteront leurs travaux lors de la Journée scientifique du RBIQ 2022 à Sherbrooke le 2 juin avec le conférencier William Feindel de cette année, Louis Collins. Afin d’en apprendre davantage sur leurs recherches et intérêts, l’équipe du blogue du RBIQ a réalisé une entrevue avec chacun d’entre eux. Restez à l’affût pour les entrevues avec Hassan Rivaz et Louis Collins qui suivront bientôt, mais d’abord profitez de cette entrevue avec Sylvia Villeneuve!

Soutenir les femmes dans le milieu universitaire grâce au Women’s Neuronetwork (WNN)

[Cet article est en anglais] Most academics have at some point in their lives been asked by a well-meaning friend or relative when they will get a “real job”. While the natural response is to defensively explain that completing a PhD or a postdoc is in fact a real job, the question itself is not completely out of line. While for many career paths, people enter the job market directly after an undergraduate degree or an apprenticeship, research training takes many more years – up to ten years from the start of a PhD program to landing a permanent position (with no guarantees!).

Le lien entre le stress oxydatif, le glutathion et le vieillissement

Le vieillissement est une étape normale de la vie, et tout comme le reste du corps, le cerveau change avec l'âge. Dans le cadre d'un vieillissement normal, la plupart des gens finiront par connaître des changements dans leur façon de penser, comme un ralentissement de la vitesse de traitement ou certains types de perte de mémoire, bien que les compétences et les connaissances aient tendance à rester stables ou même à s'améliorer avec le temps.

FR
Scroll to Top