Béry Mohammediyan

Béry Mohammediyan est étudiante à la maîtrise en psychiatrie à l’Université McGill, où elle explore le sommeil et la maladie d’Alzheimer au laboratoire de Villeneuve. Son projet de recherche se concentre sur les troubles du sommeil pendant les phases précliniques de la maladie d’Alzheimer et comment ils sont associés à la pathologie de la maladie d’Alzheimer, amyloïde et tau, mesurés par tomographie par émission de position. En tant que blogueuse pour le RBIQ, Béry espère écrire des articles intéressants et amusants et propager sa passion pour la science pour encourager les gens à s’engager dans les neurosciences et la bio-imagerie.

Podcast - Le Sexe et le Genre: Peut-on aller au-delà du masculin ou du féminin dans la neuro-imagerie?

Avez-vous déjà réfléchi au comment et pourquoi devrait-on penser au sexe ET au genre lorsqu’on mène une recherche? Joignez-vous aujourd’hui au Rachel Buckley, Jason Flatt et moi lors de notre questionnement sur ce sujet dans le domaine de la neuro-imagerie. Nous discutons des thèmes allant de la façon de définir le sexe à la discussion de résultat intéressant. Cette conversation dénote l’importance de la poursuivre et d’inclure des individus à travers plusieurs domaines académiques et non académiques pour obtenir une vision holistique du sexe et du genre.

Le sommeil et la mémoire : une histoire à retenir!

[Cet article est en anglais] It is the end of the semester again and your exams are fast approaching. Your new year’s resolution was to go from expert in procrastination to expert in time management, and yet here you are again, trying to learn three and a half months of school material in one week. Like always, you have convinced yourself that in one week, you will be able to learn, understand, and memorise all the facts and theories you need to know to pass your exams. At first, cramming doesn’t sound so bad, but as the sleepless nights turn to exhausting days, you notice it becomes harder and harder. You find yourself reading the same sentence over and over as if it’s written in a foreign language. Your flash cards and clever mnemonic devices aren’t helping as much as they did yesterday. Panic starts to set in as you realise that this is taking more time than you have left, and you wonder: “why is my memory failing me now?!”. Well, it’s likely that those sleepless nights could be taking a toll on your brain because of the interesting relationship between sleep and memory.

FR
Scroll to Top